Nouvelles

30.09.2016 - Chokri Ben Chikha - "Je me sens très belge, malgré ma double nationalité".

 

Chokri Ben Chikha était un invité des nouvelles à Radio 1. L'été dernier, il a écouté avec stupéfaction l'homme politique de la N-VA, Zuhal Demir. Après le coup d'État en Turquie et les émeutes qui ont suivi en Belgique, elle a proposé que les personnes ayant la double nationalité puissent choisir entre les deux.

Si Chokri devait choisir entre ses deux nationalités, que choisirait-il ? Tunisien ou Belge ? "J'ai juste une identité multiple. Je refuse de choisir". Il voit la double nationalité comme un joli bonus, il n'en voit pas le problème. En outre, Chokri trouve assez bizarre qu'un parti qui n'est pas pour la Belgique veuille toujours que les personnes ayant la double nationalité s'expriment clairement en tant que Belgique.

Chokri Ben Chikha
De nombreuses personnes, y compris celles qui ont la double nationalité, se sentent très belges.

Très souvent, il doit répondre de ses origines. Parfois, il joue aussi avec cette nationalité. "Quand je cherchais une maison, je me suis appelé Ben," dit-il. Quelqu'un lui a même demandé une fois au téléphone de quelle couleur il avait. "Le fait que j'étais brun clair était plus acceptable pour le propriétaire. Pour se débarrasser de ces préjugés, il décida de ne plus louer, mais d'acheter une maison. "L'argent ne fait pas de discrimination."